Posted in ❥ La salle des maitres

La déception du mouvement – Acte 1

Priscilla, 29 ans. Éternelle insatisfaite passionnée par tout ce que je fais.
La déception du mouvement – Acte 1 Posted on 17 mai 201819 Comments
Priscilla, 29 ans. Éternelle insatisfaite passionnée par tout ce que je fais.

Hi,

Aujourd’hui je viens te parler de la déception du mouvement.La déception du mouvement - Acte 1

Depuis le début de mon aventure de PES (Professeur des Écoles stagiaire) je partage avec toi ma réalité du terrain.Jusqu’à maintenant j’avais été très chanceuse : nommée dans une école de ma ville, des binômes (ma binôme est partie au bout de trois semaines pour un congé maternité donc elle a été remplacée par une Brigade) avec qui ça s’est relativement bien passé, un Maître formateur et un prof d’ESPE bienveillants, une équipe qui m’a bien aidée.

Tu as donc dû lire des choses très positives mais aujourd’hui ça ne sera pas le cas.

Hier les résultats officieux du mouvement sont tombés (en fin d’article tu trouveras la vidéo expliquant le système) et je n’ai pas eu d’affectation. Ce qui veut dire que je ne saurai pas avant début juillet ou fin août où j’enseignerai l’année prochaine.

C’est normal c’est ma première année, à quoi je m’attendais ?

Je m’attendais juste à ce que tout ce qu’on m’a dit soit vrai.

« Ne t’inquiètes pas t’es dans l’Ouest du département tu as toutes tes chances  » « T’as deux enfants, ça te donne des points tu as donc un avantage sur les autres stagiaires » « Tu es plus âgée ça va jouer en ta faveur ».

Rien de tout ça n’a été un avantage car je n’ai rien obtenu.

Il faut attendre qu’on me donne ce qu’il reste officiellement le 5 juillet ou le 31 août.

Tout comme l’année du concours, cette année est stressante et on repousse les limites de notre patience sans cesse.

Cette année et possiblement les suivantes car les visites-conseil continuent et le mouvement à refaire chaque année. Bref! « À chaque jour suffit sa peine »

Merci aux plus expérimentés de venir me rassurer, me raconter leur histoire et me présenter toutes les options qui peuvent s’offrir à moi à la fin de l’année scolaire. Ce qui ressort de leurs conseils est qu’il vaut mieux un poste provisoire où ça se passe bien plutôt qu’un poste à titre définitif dans lequel ça se passe mal et duquel on ne peut pas sortir (car pour quitter un poste définitif il faut être nommé sur un autre poste définitif).

Voici les options qui s’offrent à moi :

  • avoir ma classe à l’année : être affectée sur un poste à temps plein dans une école de mon secteur
  • avoir plusieurs classes : être affectée sur des postes fractionnés dans plusieurs écoles/groupes scolaires
  • être remplaçante de zone (nouvelle réforme du 94)

Mais dans tous les cas les galères du mouvement m’attendent l’année prochaine. C’est bien cela que je redoute le plus …

J’ai arrêté de croiser les doigts, ça ne m’a pas beaucoup servi jusqu’à maintenant. Je vais attendre de savoir à quelle sauce je serai mangée et j’accepterai ! Je vais rebondir mais là, j’ai besoin d’un peu de temps.

J’ai une vie de famille et c’est pour ça que je le vis aussi mal. Si j’avais été toute seule j’aurai directement demandé des postes de remplaçants pour pouvoir voir les différentes écoles de mon secteur avant de demander à me poser quelque part définitivement.

Mais là, j’ai besoin d’avoir quelques certitudes pour me projeter sereinement. À la rentrée ma fille fait sa première rentrée, je ne sais pas encore où elle ira, je ne sais pas où je serai non plus. Ma plus petite sera encore à la crèche donc s’il faut faire le tour du département, ça va être folklo !

… Patience …

Priscilla, 29 ans. Éternelle insatisfaite passionnée par tout ce que je fais.

19 comments

  1. Coucou!

    Je viens de lire ton post, je suis désolée pour toi.
    Je trouve ça rude tout de même!PES ou pas!
    Je dirai même que ce n est pas motivant du tout!
    Mais tu es forte et courageuse donc ce n est pas ça qui t arrêtera! Il faut « juste » avaler la pilule et être patiente.Avec un peu de chance tu auras quelque chose de convenable je te le souhaite.
    Je te souhaite malgré tout une belle journée

  2. Courage!
    C’est ma 1e année également et dans ma promo seuls ceux qui ont demandé des postes à 70km de chez eux ont obtenu quelque chose. Je n’ai même pas été affectée sur les postes de remplaçants de ma zone no en rep+!
    Pourtant j’ai 2 enfants et je fais partie des plus anciennes mais je crois en ma bonne étoile Je me dis qu il y a une raison à tout et ke destin nous réserve encore de très belles surprises ! J en suis certaine .

  3. Bonjour Priscilla, je te lis avec beaucoup d’émotions. Je t’ai « trouvé » au moment où j’en avais le plus besoin. Admissible avec beaucoup de surprise aux oraux du crpe, je ne me sentais pas assez courageuse pour affronter ces épreuves. Mais découvrir ton histoire, tes vidéos, tes articles…ça m’a fait un bien fou. Nous avons beaucoup de points communs toutes les deux (master de droit, deux enfants rapprochés, un concours qui nous fait de l’œil et finalement ça passe). J’ose espérer passer le cap et être admise. Tes conseils sont tellement précieux. Ta bienveillance est admirable. Je ne commente jamais. Mais là, je devais te remercier pour tout cela. Peut-être te redonner du courage. Même à 10 000 km, tu as su me remonter le moral. À nous de le faire cette fois.

  4. Je comprends bien ta déception. C’est rude et comme tu le dis, avec une vie de famille comme la tienne, ce n’est pas aussi simple.
    J’ai l’impression que c’est un métier vraiment malmené par le gouvernement. En tout cas j’espère de tout coeur te lire avec une nouvelle agréable par la suite.. Courage et prends soin de toi.

  5. En ce qui concerne mon mouvement, je n’ai rien eu non plus. Finalement je serai BD rattachée à une école à 40 km de chez moi (dept 77) alors que je suis maman de 3 enfants et 45 ans… Je pense qu’ils nous placent surtout là ou il y a des besoins mais je ne me sens pas formée à être remplaçante non plus, pire aussi loin de chez moi, c’est la double punition…

  6. Visiblement, l’EN n’a pas encore bien compris pourquoi ce métier est si peu attractif malgré les vocations précoces de beaucoup.
    Je n’en suis qu’à l’étape du CRPE, condamnée à croiser les doigts pour obtenir une place qui me permette de choisir mon département….. et alors, si j’obtiens le 77, je sais que je pourrai être nommée très très loin de chez moi, car vivant à l’extrême sud du département.
    J’espère que tu vas pouvoir t’organiser au mieux avec tes pitchounes, avec des dates si tardives.
    Merci encore pour le soutien que représentent tes vidéos et ton blog ♡
    (Maman reconvertie de 2 enfants)

  7. merci pour ta video. Elle n’est pas très rassurante quand on a une vie de famille, mais sait on jamais.
    Je te souhaite un agréable mouvement même si tardif.

    Ta video m’a fait penser au groupe jedapama

  8. Bonjour,

    J’ai 11 ans d’ancienneté dans le métier (mais dans un autre département) et depuis 5 ans, je suis nommée à titre provisoire tous les ans et je participe au mouvement tous les ans. Donc sans vouloir être pessimiste, je te conseille de prendre les choses comme elles viennent et d’arrêter, malheureusement, de croire que l’EN est le monde des Bisounours. La preuve ? Le poste que j’ai demandé en premier vœu cette année a été attribué à une T2 sur « critères sociaux et médicaux ». Ces raisons sont tout à fait justifiées mais après 11 ans, ça fait grincer des dents. Et je ne parle pas des enseignants traînant des casseroles et que l’on change chaque année d’école pour déplacer le problème et qui, du coup, prennent des postes à d’autres. C’est malheureusement la réalité du métier en 2018 et ce, quels que soient ta motivation, ton investissement et ton courage.
    En conclusion, prends ton mal en patience, ne crois pas tout ce qu’on te dit et dis-toi que tout le monde est passé par là.
    Bon courage à toi et bonne fin d’annee scolaire.

    1. Il me semble que quand on change de département on repart à 0 n’est ce pas ? Donc malgré tes 11 ans d’ancienneté tu as un barème de T5 ?

      Je prends mon mal en patience mais j’ai tout de même bon espoir d’avoir un poste assez « tot » par rapport à d’autres académies ou même d’autres coins de mon département qui sont beaucoup plus prisés et dont les postes sont à plus haut barème.

      Mais c’est clair que le système laisse clairement à désirer … je comprends ton amertume face à cela!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.