Posted in ❥ La salle des maitres ❥ Lifestyle Signe après moi (LSF)

Se former à la langue des signes française ?

Priscilla, 29 ans. Éternelle insatisfaite passionnée par tout ce que je fais.
Se former à la langue des signes française ? Posted on 28 janvier 20191 Comment
Priscilla, 29 ans. Éternelle insatisfaite passionnée par tout ce que je fais.

Hi,

Aujourd’hui je viens répondre à une question que je reçois beaucoup depuis ma convalescence. Comment se former à la langue des signes française ?

Pour 2019, j’ai décidé d’apprendre la langue des signes française (LSF). Grâce au temps disponible que j’ai eu suite à ma blessure, je me suis intéressée de près à cette langue et la culture qui lui est associée : la culture Sourde.

Les réseaux sociaux

Un jour, Erika du compte Instagram @lsfcombat s’est abonnée à mon compte. J’ai alors découvert des vidéos explicatives et intéressantes en LSF. Je me suis vite prise au jeu en regardant toutes les vidéos présentes sur sa page.

Par la suite, j’ai découvert Marie du compte @littlebunbao qui est interprète en LSF. J’ai d’abord regardé toutes les vidéos de sa chaîne YouTube avant d’acheter 4 packs de ses cours videos qu’elle vend sur la plate-forme Udemy à bas prix (une dizaine d’euros grâce aux codes de réduction qu’elle met souvent en place).

Je pratiquais environ 1h chaque jour. Je me suis ensuite abonnée à des youtubeurs sourds comme Lucas Wild, Melanie Deaf ou Les recettes signées pour m’entrainer à la compréhension pour des personnes dont ça peut être la première langue.

Sur Facebook, je me suis inscrite sur des groupes de sourds ou qui font la promotion d’événements autour de cette langue notamment Sourdscope. Il y a un groupe par région, je suis donc inscrite sur celui du Grand Paris.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Priscilla 👩🏾 (@priscilla.pmfg) le

Les cafés signes

C’est un lieu de rencontres et d’échanges en LSF. Trois lundis de suite j’ai été dans un café à Denfert Rochereau dans lequel étaient animées des rencontres avec des personnes de différents niveaux. Ça m’a permis de sauter le pas et de pratiquer pour de vrai.

Les cours du soir

Pour attester de sa connaissance de la langue, il faut passer des niveaux comme pour toutes les autres langues. Je voulais apprendre dans de bonnes conditions par des gens formés J’ai donc cherché des cours du soir.

Je suis d’abord tombé sur des tarifs vraiment exorbitants (plusieurs milliers d’euros) avant de tomber sur l’annonce de l’association « La Parole aux Sourds« .

Malgré mes heures d’entraînement seule face à mon écran, le formateur m’a conseillé de tout reprendre depuis le début après une courte entrevue.

Ne pouvant aller sur le créneau des débutants (niveau A1.1), j’ai pu bénéficier de 3 x 2h de

 

cours particuliers pour un tarif de 90 euros.

J’ai donc cours tous les lundis soirs de 18h à 20h à Paris pour un tarif de 210 euros.

À l’année, d’octobre à juin, le tarif était de 290 euros.

Voilà, tu sais tout. Après, la LSF est une langue donc il n’y a pas de secret. Il faut pratiquer encore et encore. Rencontrer des sourds et/ou aller des événements pour être immergé dans cette langue riche mais déstabilisante pour nous les entendants. En effet, nous n’utilisons pas les mêmes sens et on sort clairement de notre zone de confort.

T’intéresses tu as la LSF ?

Priscilla, 29 ans. Éternelle insatisfaite passionnée par tout ce que je fais.

1 comment

  1. Bonjour,
    Merci beaucoup pour ce super article !
    Nous apprenons la LSF à notre fils avec mon mari; mais pour le moment nous n’apprenons qu’avec des livres ou vidéos, et nous n’en sommes qu’aux besoins de base.
    Etant contractuelle alternante, je souhaiterais me former de façon plus approfondie pour l’enseigner par la suite aux élèves, et à mon fils.
    Ton article mets donc très utile.
    Je t’en remercie, bonne continuation

    Et bravo pour ce très beau projet, nous devrions tous être formé, pour pouvoir tous communiquer.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.