Posted in ❥ La salle des maitres

Le CRPE et moi : la rencontre imprévue (2)

Priscilla, 29 ans. Éternelle insatisfaite passionnée par tout ce que je fais.
Le CRPE et moi : la rencontre imprévue (2) Posted on 24 novembre 201721 Comments
Priscilla, 29 ans. Éternelle insatisfaite passionnée par tout ce que je fais.

Le CRPE et moi : la rencontre imprévue (2)Hi !

Après le première épisode de la rencontre imprévue avec le CRPE, voici le second : l’admissibilité.

Pour rappel, je suis issue du concours supplémentaire de Créteil. Il n’y avait que deux mois entre les inscriptions et le début des épreuves.

Pour ceux qui étaient inscrits à une session ordinaire, cette échéance n’était pas trop un souci car leur révision avait déjà commencé.

Mais pour moi, c’était problématique. Il fallait que je commence et ingère ce lourd programme en 2 mois. J’étais motivée, j’aime le challenge, je me suis dis « pourquoi pas! ».

  • La préparation

J’ai alors commencé par lire et relire la méthodologie de l’épreuve. D’abord sur le site de l’éducation nationale puis sur les blogs d’anciens candidats.

Ensuite, j’ai cherché des livres de révision qui pourraient m’aider. Je te les présente ici.

Je veux garder le concours secret – comme ça si j’échoue, personne ne le saura. Je mets donc une seule personne au courant : ma cousine.

Mais je me rends vite compte que j’ai tout de même besoin d’aide. J’ai deux enfants en bas age (6 mois et 2 ans à l’époque), un boulot à plein temps et surtout d’énormes lacunes en mathématiques.

Je préviens donc ma maman, pour qu’elle puisse garder ses petites filles chéries, et mon frère, pour qu’il me donne des cours de maths.

Si vous êtes comme moi, vous êtes utopiste à chaque nouvel objectif. Je m’étais imaginée me lever à 5h du matin tous les jours pour réviser avant le travail, mais au bout d’une semaine la fatigue m’a rappelé à l’ordre. Je m’étais donc dis que je me rattraperai tous les soirs, mais c’était sans compter l’absence de nuit complète de mes bébés.

Des soucis perso se mêlant à tout ça, j’aurai le temps de survoler tout le livre de français, et prendre deux cours avec mon frère. Un cours sur les bases (qui ne sont apparemment même plus au programme) et un sur le PPCM/PGCD (qui ne tombera même pas au concours).

A quelques jours des épreuves je me cherche donc TOUTES les excuses du monde pour ne pas y aller. J’espère même tomber malade pour avoir une réelle bonne excuse.

C’est à ce moment précis que le soutien des personnes au courant fait son œuvre. On me met un bon coup de pied aux fesses en me disant « tu n’as rien à perdre de toute façon, au pire ça te fera une expérience si tu le retentes l’année prochaine« .

Je me vois encore demander sur facebook « vous pensez que c’est utile que je me présente alors même que j’ai à peine réviser ?« . Liliana, cette inconnue a l’époque, me soutiendra que Oui! Elle me conseillera aussi de commencer par la didactique si je peine en maths. Je suivrais son conseil.

Le CRPE et moi : la rencontre imprévue (2)

  • Les épreuves

Mardi 16 mai 13h : français

Mercredi 17 mai 9h : maths.

Connaissant les transports de la région parisienne (on peut d’ores et déjà remercier RATP et SNCF) j’ai pris de l’avance. Beaucoup d’avance. J’arriverai 1h30 plus tôt à chaque fois.

Arrivée à Villepinte, je cherche mon hall. C’est si bien indiqué, que je le trouverai très rapidement. Une foule d’étudiants est présente, assise dans l’herbe car il fait beau ce jour là. Je me rappelle m’être demandé ce que je faisais là puis me dire : « Il n’y a que 500 postes. C’est ouvert à toute la France. Ce n’est pas trop tard pour faire demi tour« .

Mais pour une fois, j’irai au bout.

Les portes s’ouvrent : n’ayant pas reçu de convocation (on peut remercier l’organisation sans faille de l’académie …), je me présente pour en avoir une. Elle sera de fortune mais ce n’est pas grave. On m’indique mon groupement, j’y vais. On me fera aussi une remontrance car j’ai mon téléphone portable à la main (30 min avant l’épreuve donc). Je ne relèverai pas, j’ai déjà trop d’informations à trier dans ma tête.

Je prends place, le président du jury fait un speech sur les modalités. Répète que malgré les « on dit » il est possible de faire le choix entre le concours ordinaire et le concours supplémentaire lors des résultats.

Je remplis l’entête de ma copie

Les sujets sont distribués face cachée. La tension est palpable. Tout le monde l’a. On nous autorise à les retourner.

C’est parti.

Je survole tout le sujet, surligne quelques infos. Stop, je referme tout et glisse ma tête dans mes bras. Respire… essaie de te détendre, de dédramatiser.

J’écris sur mon brouillon le temps maxi que je dois passer sur chaque partie. Je les respecterai à la minute près. J’aurai même du temps pour me relire. Mais je ne le fais pas car à chaque fois ça me donne envie de tout recommencer.

Je m’en irai quelques minutes avant la fin. Mitigée sur ma prestation. Contente d’avoir respecter le temps, d’avoir répondu à tout, de ne pas être restée coi devant ma copie.

C’est fini pour aujourd’hui, rien ne sert de ressasser. On se prépare pour le lendemain.

Je rentre, vérifie les piles de ma calculatrice. Je n’aurai aucun matériel de géométrie, tant pis.

Lendemain 8h30 : c’est reparti. Speech. Distribution des copies.

Je lis. C’est acté : je suis définitivement nulle en maths. Je ne comprends rien. J’écris sur ma copie, puis je me rends compte que c’est n’importe quoi. Je la mets en boule et me souviens du conseil de Liliana « commence par la didactique ».

Je m’exécute. En 1h j’ai fait 2 copies doubles. Puis je lis les deux autres parties, j’y comprends rien. Un vague souvenir de collège sur le périmètre me revient, je l’écris. Puis j’attendrai qu’on nous autorise à sortir.

Et voilà, plus qu’à attendre 2 mois et 11 jours pour les résultats. Je vous épargne le nombre de films que je me suis fait dans ma tête durant ce laps de temps.
  • Les résultats

27 juin, nous y sommes. C’est à partir de cette date que j’apprendrais comment rafraîchir une page internet toutes les 5 secondes en pensant que 5h se sont écoulées. En fin de journée ont-ils dit. Vers 10h j’arrête d’attendre. Je travaille.

J’irai mangé avec ma cousine, puis sur le retour vers 14h je me connecte.

Mon nom s’affiche et en face ADMISSIBLE. Le premier truc qui me vient à l’esprit « Eh merde! Comment je vais faire ? Je n’ai pas préparé l’oral, je n’ai pas de dossier! Et ça commence dans 1 semaine… »

… Suite aux prochains épisodes …

Épisode 3 ici et Épisode 4 par là

Priscilla, 29 ans. Éternelle insatisfaite passionnée par tout ce que je fais.

21 comments

  1. Ca bossote de lire tout ca!
    Je suis aussi à l’arrache (bon ok j’ai plus de temps que toi pour le moment, je dis bien pour le moment…) avec deux enfants (2 ans et 7 mois, c’est du sport) et un taf à plein temps.
    Mais jy crois.
    Je vais me poser quelques instants prochainement pour m’organiser et me donner des dates limites pour les révisions (pas chapitre par chapitre, je n’y arriverai pas).

  2. Merci beaucoup pour tes posts.
    Je suis inscrite au CRPE et j’ai eu un gros coup de mou. Deux enfants (5 ans et 20 mois, le petit ne fait pas ces nuits). Juste après les vacances de la toussaint, durant lesquelles je n’ai rien fait, je me suis senti submergé par la somme de travail.
    Quand je lis des blogs comme le tien je me sens reboostée 🙂
    Je me remets au travail…et si ce n’est pas pour cette année ça sera pour l’année prochaine.
    Je te souhaite plein de bonheur dans ta vie de PES, maman et femme 😉

    1. Crois en toi, donne toi les moyens. Il y a un grand facteur chance dans les concours. Tant que tu donnes le meilleur de toi-même au vu de la situation, tu ne regretteras pas.
      Courage à toi !

  3. C’est un truc de diiiiiiiingue! Non mais sérieux je maintiens ce que j’ai dis tu es « Malcom Girl ».
    C’est pas possible, il faut que tu dises la vérité comment tas digérer tout ça en 2 mois et ras pris quoi comme vitamines ?!
    Quand je te lis je me dis c’est possible et quand je vois les bouquins je me dis  » c’est Malcolm Girl »!! Lol

    1. Lol tu me fais rire. Je ne les ai pas lu les livres justement, survoler. Après, je pense que j’ai des restes de mes études ça m’a bien aidé.
      Courage à toi en tout cas 🙂

  4. Et bien je ne te remercie pas, je suis tombée sur ton blog et j’ai dérivé vers ton insta… = une belle soirée de procrastination au lieu de bosser ma dida
    Bon plus sérieusement, c’est une joie de suivre tes débuts de PES, toutes ces semaines parcourues avec ton sourire qui reste intact c’est pour moi une motivation de plus à supporter la masse de boulot qui me sépare des épreuves et les trop courtes nuits qui en découlent. Je suis en congé parental mais maman de 2 petits bouts qui ont le même écart d’âge que les tiennes ( 16mois et un peu plus de 2 ans 1/2) alors les révisions la journée c’est une bonne blague !
    Mais tu prouve que l’issue vaut la peine alors on lâche rien! Merci ( finalement ) !

    1. Courage à toi, vraiment. Tu t’y prends tout de même assez tôt donc je pense vraiment que tu peux réviser mieux que moi (ce qui est totalement faisable lol). Mais lorsque tu sens que tu es épuisée, écoute toi. Sinon tu ne tiendras pas sur la longueur et c’est un vrai marathon ce CRPE.
      N’hésite pas si tu as besoin 🙂

  5. Bravo! L’essentiel était de croire en tes capacités. Tu étais plutôt pessimiste du résultat mais au moins quand on réfléchi comme ça, on est jamais déçu du résultat! Hâte de lire la suite de cette aventure. Bisous

  6. Wouahhh !!! Durant toute la lecture, j’ai eu l’impression d’être avec toi! Merci infiniment pour ce partage !!! J’attends la suite avec impatience…

  7. Bonjour!
    Tous d’abord bravo tu es géniale et lerci pour ton blog. Je souhaiterais savoir quels livres selon toi est parfait pour la didactique?

    Merci beaucoup et continue!

  8. Bonjour Priscilla,
    je retente le crpe en 2019 ayant échoué aux écrits de quelques points.
    A tout hasard, aurais-tu conservé les sujets de ton concours en 2017 ? Les sujets des épreuves « classiques » sont sur le site devenirenseignant mais rien pour le concours supplémentaire… Merci à toi et bonnes vacances 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.