Posted in ❥ Lifestyle

Les enfants rapprochés, que du bonheur (ou presque!)

Priscilla, 29 ans. Éternelle insatisfaite passionnée par tout ce que je fais.
Les enfants rapprochés, que du bonheur (ou presque!) Posted on 23 octobre 201725 Comments
Priscilla, 29 ans. Éternelle insatisfaite passionnée par tout ce que je fais.

Avoir des enfants c’est le plus beau cadeau du monde ♥

Hi!

Si tu viens d’arriver par ici, sache que j’ai 2 filles en bas âge qui ont 1 an 1/2 d’écart. Elles ont aujourd’hui 1 an et 2 ans 1/2.

Mais en vrai de vrai, tu ne te dis pas ça tous les matins en te levant! Surtout lorsque tu as été réveillé 5 fois dans la nuit pour remettre une tétine ou que tu as bataillé 45 minutes pour les coucher.

La fatigue te colle comme ton ombre, autant que les cernes et les to-do lists à rallonge.

Pendant la grossesse on te dit souvent « oh tu as bonne mine » mais un mois ou deux après l’accouchement ne t’attends plus à ce genre de compliments. Surtout quand tu as deux bébés à gérer.

Au début, ta maison est sous haute surveillance et tu te dois d’expliquer des choses comme :
« laisse ta soeur, ce n’est pas une poupée »
« tu ne peux pas lui faire manger un légo, elle va s’étouffer »
« ne monte pas sur elle, ce n’est pas un cheval! »

Une fois les règles de survie établies, le temps passe, les enfants grandissent et là on commence à entrevoir le bout du tunnel.

Aujourd’hui, je peux laisser les filles dans la même pièce sans craindre une victoire par KO.

Je ne suis plus sous haute surveillance en permanence et ça fait du bien.

Le bonheur en vrai, c’est dormir!!

Une fois que tu es assez reposée, tu arrives à voir les choses du bon côté, à anticiper pour gérer au mieux la journée et tu retrouves patience et bienveillance.

Maintenant que le cap des nuits complètes est passée, je vois au quotidien la complicité entre mes filles se construire. Elles jouent ensemble, se chamaillent – à ce stade c’est du vol de tétine, ça passe! – et se manquent même parfois.

Les enfants rapprochés, c’est autant épuisant qu’adorable!

Une double dose d’amour.

De l’or en barre. De l’amour en pile.

J’ai hâte de découvrir la suite ♥

Toi qui passe par là, es-tu parent (d’enfants rapprochés) ?

 

 

Priscilla, 29 ans. Éternelle insatisfaite passionnée par tout ce que je fais.

25 comments

  1. C’est tellement ça ! La complicité qui les unis et qui va les unir vaut tout l’or du monde (y compris les nuits saccadées à répétition qu’on subit 😀 )

  2. 23 mois d écart entre mes 2 loulous. Je ne sais pas si c’est parce que ce sont des garçons mais il m arrive encore d expliquer les règles de survie. Le Grand s essaie encore à l équitation sur son petit frère mais je suis d accord avec toi, c’est un vrai tourbillon d amour et de vie au quotidien. Quelle tranquillité quand tout ce petit monde dort enfin

  3. Je n’aurai pas dit mieux, mes 2 dernières ont exactemet 10 mois d’écart… Je passe le nombre de fois où l’on m’a jugé en me disant « mais c’est un retour de couche !!! » ou le nombre de fois où l’on me les a prises pour des jumelles !!!! au bout d’un moment on ne réponds plus d’ailleurs hihihihi.
    Aujourd’hui elles ont 6 et 7 ans et leur complicité de soeur est géniale même elles n’ont pas encore conscience de la chance qu’elles ont, ça se chamaille souvent mais dès que l’une est absente le manque se fait sentir. Alors oui c’est fatiguant, même encore (sans vouloir vous démoraliser 😉 ) mais c’est tellement de bonheur y compris pour leur grand frère même si le chagnement a été un peu « brusque »

    1. Ah oui ces fameuses réflexions … j’y ai le droit aussi! Comme vous dites, il faut laisser couleur.
      Vous avez donc 3 enfants ? Quel âge a le plus grand ?
      Merci pour votre témoignage. Je prends ma fatigue en patience ☺️

  4. Coucou, je me présente, Marion maman d’Anaé et Milo deux enfants rapprochés (19 mois d’écart). Aujourd’hui ils ont 6 ans et 4,5 ans. C’est un vrai bonheur, ils sont très complices. Et comme toi je suis instit. Nous allons ensemble à l’école car j’habite là où j’enseigne

  5. Super , pas encore d’enfants alors on voyage 😉 ; je me tate , parce qu’on ne pourra plus voyager autant ou differemment… mais il parait que c’est le plus beau cadeau qui puisse exister 😉 ?

  6. 20 mois entre numéro 3 et numéro 4.
    Mes ainées ont 3 ans d’écart, pour moi je préfère cet écart, on a le temps de consacrer du temps à l’un sans l’autre. Ce que je n’ai pas réussi à faire pour mes derniers, j’ai réussi à avoir du temps pour eux quand le dernier a eu 2 ans…..

    1. C’est ce que je me dis parfois. Que j’aimerais faire une chose avec l’une mais impossible car j’ai la deuxième.
      Il me reste donc encore 1 an à être dans le’ rush lol

  7. Crpe en mode pause pour découvrir tes très beaux articles (surtout sur les 1 an de ta fille je n’ai pas commenté mais j’ai adore).

    Mes deux grands ont 2 ans tout pile…c’était voulu mais c’est vraiment galère. Le troisième à 7 ans avec le grand et 5 avec le deuxième et c’est beaucoup mieux je trouve…maintenant pour le petit dernier que je veux (je n’aime pas les chiffres impairs lol) je préfère attendre 3 ou 4 ans…

    Après peut être parce que ce sont des garçons…en tout cas j’aime bien ta façon dd’écrire écrire priscilla Et je me réjouis de ta première vidéo sur YouTube.

    Bises

  8. Bonjour,
    Je suis moi aussi maman de 2 enfants rapprochés 2/3ans et un peu plus d’un an. Ils ont 18mois d’écart. Ce n’est pas toujours facile, mais ils sont adorables et ont une réelle complicité. C’est un bonheur. Je me reconnait dans les commentaires du genre : c’était fait exprès ? ou une fille et un garçon maintenant vous êtes débarrés… ou c’est du boulot quand même hein ? j’ai même rencontré une infirmière très méprisante après mon accouchement qui m’a demandé si je « comptais en faire d’autre vu que maintenant j’en avais 2 et qu’en plus ils étaient rapprochés (tout en me disant qu’il me restait beaucoup de ventre 1mois après mon accouchement au passage, et que franchement j’aurai pu venir sans mon fils -que j’allaitais… et en plus vous n’avez que 25ans ? Mais vous avez un travail au moins? ou encore les remarques sur l’allaitement du genre il y 8mois il est temps d’arrêter, il n’a plus besoin de ton lait (alors que selon l’OMS l’idéal est 6 mois exclusif et jusqu’à 2 ans en complément…).

    Je suis PES aussi cette année, en prolongation puisque j’ai accouché pendant la première année. On m’a quand même dit à plusieurs reprises qu’on devrait nous interdire d’avoir des enfants quand on est à l’ESPE ou qu’on devrait être automatiquement en report d’un an… -_____- (et c’est un prof d’ESPE et un autre PEMF qui m’ont sorti ça… Je n’ai pas quoi su répondre, mais je pense qu’en France on est libre de choisir quand on a un enfant et accessoirement, s’il n’y a pas de naissance il n’y a pas d’enfant dans les écoles…
    Bref, tant de personne qui se permettent des réflexions alors qu’on ne leur demande rien…
    Je suis heureuse d’avoir mes 2 enfants, je les aime plus que tout, ils sont mes trésors et personne n’a à juger cela. J’en aurai peut-être un ou deux autres je ne sais pas et je me fiche de ce qu’on pourra en dire !
    Désolée pour ce commentaire fleuve, mais cette capacité de certains à se montrer si critique quand nous ne pourrions qu’être heureux et qui viennent gâcher de beau moment même si on essaie de ne pas y faire attention m’agace.
    Un enfant c’est du bonheur, des haut et des bas, un être à chérir et à protéger et surtout un amour absolue et inconditionnel !

    1. C’est tout de même dingue tout ce que tu as pu entendre et malheureusement c’est monnaie courante!
      Quand je relis cet article après quelques mois, je me rends compte à quel point elles ont évolué. Maintenant elles sont complices et ça me fait oublier le reste. Mais je reste tout de même très très fatiguée donc j’ai hâte que la deuxième fasse enfin des nuits complètes. Je pense que je pourrais profiter pleinement ensuite …

      Comment s’est passée cette année pour toi ? Entre l’ESPE, la classe et ta petite vie de famille ?

  9. Je suis également maman de deux petites filles de 2 ans et 3 ans 1/2. C’est souvent sportif au quotidien mais c’est également un grand bonheur de voir l’amour qu’elles ont l’une pour l’autre. Malgré toutes leurs chamailleries, elles ne peuvent pas être l’une sans l’autre. Je compatis avec toi pour les nuits, ma deuxième nous réveillait plusieurs fois dans la nuit à cause de sa tétine, du coup, nous en sommes venus à lui en acheter 5/6 pour qu’ elle arrive toujours à en retrouver une quand elle en perdait une.

    Je te suis depuis un petit moment sur FB mais je n’étais jamais venu faire un tour sur ton blog. Et bien, je suis ravie car tu écris vraiment bien et le contenu de tes posts est très intéressant.

    1. Tu résumes tellement bien la situation ! Effectivement, quand je les vois ensemble, j’oublie toute la fatigue ❤️

      Merci à toi d’avoir pris le temps de m’écrire ce petit commentaire!

  10. Ici, Maman plus que comblée de 3 amours, 16 mois d’écart chacun, 32 mois entre mon premier et mon dernier. Des regards de travers, des réflexions « anodines » mais déplacées… et pourtant du bonheur à en revendre !!
    Des chamailleries c’est vrai mais aussi & surtout des éclats de rire, des « je t’aime » à gogo & une complicité déjà bien installée.
    Cerise sur le gâteau: nous dormons (enfin!) depuis 2 mois ! Bref, on referai tout pareil !
    J’aime tellement leur présence qu’ils m’ont donner l’envie de me reconvertir.
    Objectif : CRPE 2020… Croisons les doigts !
    Bonne continuation !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.